ASC Gallia Weitbruch Basket

SM1

Victoire de nos SM1, ce samedi, sur le score de 64-81 à Saint-Dizier.

Toujours privée d’Antoine Blaess et de Terence Meyer, la Gallia rendait visite à Saint-Dizier, samedi soir, avec l’ambition de ramener une nouvelle victoire en déplacement afin de conserver son avance au championnat.

Vite mis en selle par un Samuel Eber saignant en début de rencontre, les Alsaciens lancent leur match sur des bonnes bases (2-10, 3e ’) en mettant beaucoup de rythme dans leurs attaques. Adroits de loin, à l’image de Xavier Keller et de Guillaume Jund, les coéquipiers de Lucas Hoernel poursuivent leur bon début de match, malgré quelques errements défensifs, sanctionnés par Sassi, en grande forme (18-23, 10e ’).

Plisson cadenasse Kamenica, le métronome serbe des locaux, et, la Gallia, en maintenant une intensité constante, se détache inexorablement, s’appuyant sur l’hyperactivité de Victor Andrès (23-31, 15e ’). Hoernel en rajoute une couche à longue distance, et, à la mi-temps, l’affaire semble bien engagée pour le leader (33-47).

Weitbruch mène le match à sa guise Malgré le déficit de taille et de physique, Weitbruch maintient le cap en début de troisième quart-temps. Eber, toujours aussi précieux, et Jund, en renard des raquettes, permettent à leur formation de compter rapidement 20 points d’avance (37-57, 25e ’). Weitbruch mène le match à sa guise, profitant de toutes ses rotations afin de garder un rythme élevé dans la partie. Avant le dernier acte, l’issue du match semble scellée (46-55, 30e ’).

Becker fait de la résistance pour les Bragards (52-66, 34e ’), mais Scheeck et le jeune Lucas Neth redonnent de l’air à leur formation (54-74, 36e ’). Malgré l’absence de leurs deux postes 5, les Alsaciens s’imposent sereinement 64-81 et restent en tête de leur poule avant la réception de Mirecourt, un adversaire du haut de tableau, samedi prochain, au hall de la Gallia.

Source : DNA du 04/02/2019.