ASC Gallia Weitbruch Basket

SM3

Cette rencontre sonnait comme une revanche sur le match aller soldé par une défaite des verts après prolongation.

Comme au match aller les verts se présente sans leur meneur titulaire, sollicité par une foire. Sans lui on espère que ce ne sera pas la foire sur le terrain ...

L'entame de match est à l'avantage de la Gallia qui prend rapidement les devants 7-2. Et soudain un ailier adverse prend feu et enchaine les tirs lointains. Les verts sont dépassés par les événements et terminent ce QT avec 10 points de retard, 16-26.

Le passage en défense individuelle permet de stopper l'hémorragie et aux verts de reprendre un peu du poil de la bête. L'écart se réduit petit à petit grâce à un jeu intérieur performant et à quelques tirs extérieurs. Malgré tout à la mi-temps c'est toujours Wissembourg qui est devant 35-39.
Cette équipe de Wissembourg ne réussit vraiment pas aux SM3. Le discours du coach à la mi-temps est déterminant pour mobiliser ses troupes.

En 2ème mi-temps les 2 formations font jeu égal. Le score oscille entre -7 et -1 mais c'est bien les visiteurs qui sont aux commandes. Le match a tendance à se tendre, des mots sont échangés entre certains joueurs ... Dernier QT interdit aux cardiaques !

Ca y est c'est le money time ! Les SM3, motivés à ne pas revivre le même finish qu'à l'aller, se transcendent et prennent enfin les devants grâce à quelques séquences de jeu rapides et surtout une pression défensive ominiprésente. La tension atteind son paroxime lorsque Régis K. partant seul au panier se fait écraser sur le sol. Bilan : une soirée à l'hopital et 5 points de suture.
Dès lors les SM3 ne peuvent plus laisser passer la victoire par respect pour leur coéquipier. Malgré un dernier sursaut des visiteurs, c'est bien les verts qui l'emportent sur le score de 74-72.

Excellente opération des SM3 qui consolident leur 3ème place (Classement) et s'approchent encore plus de la montée.

Dimanche prochain les SM3 se déplacereont à Willgotheim pour y affronter Kochersberg. Esprit de revanche es-tu là ?